Rassemblement des cheminots de la gare de troisième classe de Sainte-Gauburge, pour assister au départ du TA 1441 pour Argentan. En mai 1953, cet établissement possède encore un dépôt vapeur qui assurA Dôle-Ville, pendant l'été 1954, les deux livrées autorails sont présentes, ainsi qu'une remorque ex-Micheline.Un ABJ 3, avec son train Laon - Paris-Nord, se prépare à quitter la gare de Vaumoise, impeccablement tenu par son personnel. Eté 1954.Au dépôt de Clermont-Ferrand, pendant l'été 1954, un Bugatti WLG allongé, d'origine PLM, est entouré de X 3800 pensionnaires du dépôt depuis 1952. Les Bugatti de 400 ch, utilisés sur le service rapideEn juin 1953, un jumelage ABJ 4 Renault, en état d'origine, quitte la “passerelle” de Bordeaux pour se rendre au centre autorails de Bordeaux-Bastide, leur lieu d'affectation. Le pont Eiffel sur la GaDans un décor incontestablement Midi, un 150 ch manœuvre en gare de Béziers, durant l'été 1955.En gare de Clermont-Ferrand, le 11 juin 1959, un jumelage de X 3800, dans l'attente d'une nouvelle mission.Un TA Châteauroux - Tours fait un arrêt à Loches, dominé par sa cité royale. La section Loches - Châteauroux perdra sa desserte voyageurs en février 1970. Juin 1960.Un jumelage de X 3800 franchit le viaduc du Faquin près de Peille, et se dirige vers Breil-sur-Roya. Mai 1960.Au départ de l'Escarène, le TA 386 parti de Breil-sur-Roya, peut se laisse glisser dans la pente continue qui le mène à Nice. Avril 1960.En mai 1953, un X 2400 sans marquage stationne en gare de Montargis. A la sortie de l'usine Decauville de Corbeil, l'autorail effectuait un parcours d'essai vers Montargis, en empruntant l'itinéraireAu printemps 1967, un X 3800 dessert la halte de Port-Villez avec un omnibus Mantes - Rouen.Au service d'hiver 1955, un aller-retour Clermont-Ferrand - Nîmes est créé en correspondance avec les rapides 1001 et 1002 assurés par RGP 2. Cette relation baptisée “Cévenol”, malgré les vicissitudesEn juillet 1958, au Croisic, un X 3800 attend le départ pour Saint-Nazaire, alors que sur une voie latérale d'antiques voitures à essieux et portières latérales attendent une prochaine utilisation.Un TA Hazebrouck - Lille arrive à la bifurcation des Quatre-Maisons en novembre 1958. A droite, la double voie, retrouve à Lambersart la ceinture de Lille et le triage de La Délivrance.En octobre 1956, un X 3800 et sa remorque stationne en gare d'Angers-Saint-Laud, avec son nouveau bâtiment-voyageurs en cours de finition.Avant son arrivée à Port-de-Bouc, l'autorail Miramas - Marseille, par la côte Bleue, longe le golfe de Fos, encore épargné par l'industrialisation, en cette fin des années cinquante.En ce début d'après-midi de mars 1962, les voyageurs arrivés par l'express de Paris s'installent dans les trains en correspondance. Le jumelage d'U 150 avec sa remorque ira à Beauvais, et le X 5821 àLe 150 ch et sa remorque arrive à Dreux, avec le TA 2215 en provenance de Chartres. Avril 1964.Un autorail direct Morlaix - Brest, composé d'un ABJ et d'une remorque, franchit sans arrêt la halte de La Roche-Maurice, implantée entre l'éperon rocheux, avec sa tour en ruine, et l'Elorn. Automne 1