Thank you for your patience while we retrieve your images.

Clichés pris en juillet 1954 montrant les manœuvres sur le faisceau de voies du dépôt de Carhaix.Sur la ligne Carhaix - Châteaulin, une équipe de cantonniers vient d’arriver à pied d’œuvre.Une équipe de cantonniers, en juillet 1954, à proximité de Port-de-Carhaix.En salle, presque toutes les tables sont occupées.Dans une gare comme celle de Facture, le facteur-enregistrant est polyvalent.A côté des colis de détail, il existait un service de colis express qui étaient traités comme des bagages accompagnésDeux agents du dépôt de Rennes recherchent une fuite de vapeur signalée au surchauffeur d’une 141 R. 1964.Mesure du jeu entre patin de crosse et glissière d’une 141 R au dépôt de Rennes en 1964.Les tâches administratives constituent une part importante des fonctions que peut remplir un facteur-enregistrant.Un train de marchandises tiré par la BB 4686 doit être manœuvré.Le train ayant été reformé après les manœuvres, l’essai de frein réglementaire est effectué.Le train 742 Arcachon – Bordeaux assuré par l’automotrice Z 4104 de Bordeaux vient de s’arrêter en gare.En gare de Lodève, en mai 1960, le suivi des wagons de marchandises de la desserte se fait manuellement.Dans un poste de l’un des immenses faisceaux de LumesAu bureau de la “feuille”Lunettes sur le front, le chauffeur (à gauche) et le mécano ont quasiment achevé la préparation de leur Chapelon.Les “seigneurs du rail”Les mains dans le cambouisLe roi des aiguillesVérification du niveau d’huile sur un bogie de la BB 17073 du dépôt de La Chapelle.