Photorail - Les plus belles photos ferroviaires | Locomotives électriques

Le 27 mai 1967, le nouveau matériel du « Capitole », BB 9288 en tête, circule à l’ancienne marche non accélérée. Les abris de quai en aluminium, caractéristiques de la gare d’Austerlitz, ont été instaLe « Sud-Express » avait été remis en route après-guerre dans un horaire banal avec onze arrêts entre Paris et Hendaye. Il retrouve son lustre d’antan à partir du service du 17 mai 1953, tracé sans arLa BB 9302, à Ablon, emmène le Talgo de Madrid vers Hendaye une soirée de septembre 1981. Cette version à pendulation passive est la 4e génération de ce matériel espagnol très particulier au gabarit bEn juin 1961, le rapide 1 est un train des deux classes quittant Paris le matin pour Irun, comportant également des voitures directes pour Tarbes. Après avoir débuté leur carrière sur le Sud-Est en 19Entre Ablon et Athis-Mons, la BB 8116 emmène un train vers le sud le 26 mai 1967. Descendantes des BB Midi, ces machines mixtes commandées par la SNCF se retrouvèrent au fil des années affectées aux mChassées par les CC 6500, les BB 9200 du « Capitole » avaient dû retrouver une utilisation plus ordinaire. Les BB 9281, 82 et 88 avaient été modifiées et repeintes pour assurer la réversibilité CorailEn juillet 1986, la BB 8505 traverse la gare d’Ablon avec un express en provenance de Paris. Elle est en charge d’une longue rame composée principalement de voitures modernisées à entrée centrale B10tPassant à Ablon à l’automne 1976, la CC 6516 en livrée d’origine au gris métallisé emmène vers Toulouse une lourde composition d’une quinzaine de voitures Corail. L’allège postale est le prototype d’aDeux express se croisent à Chamarande en juin 1961. La 2D2 5503 assure le 2001 qui comprend des voitures directes pour Bourges, Montluçon, Le Mont-Dore et Ussel. Il possède entre autre un fourgon ex-MUne rame de Z 5300 se dirigeant vers Juvisy dessert Ablon en juillet 1966. Le chef de train surveille l’animation sur le quai, qui semble être celle d’une petite gare de province, depuis la porte du fLa BB 8515 va traverser la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois en tête d’un train du RO se dirigeant vers Paris, le 14 mai 1966. Les BB 8500 sont dotées d’un double réducteur leur permettant d’atteindreAu printemps 1976, le TEE « Aquitaine » et sa rame de voitures Grand Confort aux gris panachés brûlent la gare d’Ablon derrière la CC 6516. Cette machine baptisée « Châtellerault » avait participé à lPeu après sa mise en service le 1er juin 1969, le rapide 4 de 1re cl « La Puerta del Sol » traverse Athis-Mons vers Paris. La BB 9257, dans sa belle livrée verte à moustaches d’origine en assume la trLe célèbre « Capitole » rouge est vu le 7 juillet 1967 à Athis-Mons. L’ensemble harmonieux de la BB 9292 et ses sept voitures UIC est complété de deux voitures UIC vertes de renfort en queue. Ce bel eAu début des années 1960, se dirigeant vers Juvisy, deux BB 100 émergent du souterrain des Noyers près d’Ablon, en tête de wagons citernes. Elles empruntent les EV, les voies « Évite Villeneuve » quiCe « Capitole » du matin, le TEE 74, en voitures Grand Confort derrière une CC 6500 arrive en bas de la pente de Guillerval et s’apprête à traverser Étampes. Deux voitures Gris Dauphin égayent la compAvec une nouvelle voiture B6Dux en tête, une rame réversible Corail effectue des marches d’essai entre Paris et Étampes en 1978. Elle est saisie aux environs de Chamarande, dans les courbes bien connuLe samedi 13 août 1966, un train du RA traverse Ablon-sur-Seine voie paire avec la BB 8528. Il se dirige vers le triage de Tolbiac. Quatre wagons plats chargés de cadres, dont le premier est un plat JDeux trains de marchandises se croisent au nord de la gare d’étampes devant le poste A, en septembre 1964. La BB 328 est en tête du train pair. C’est une locomotive de la série 325 à 355 commandée parL’Y 5106 manœuvre la 2D2 5423 sur le pont transbordeur à Paris-Sud-Ouest en juillet 1966. Ces machines dérivées des E-500 du P.O. avaient été commandées par l’État pour l’électrification Paris – Le Ma