Thank you for your patience while we retrieve your images.

Le « Sud-Express » est au départ de Paris-Austerlitz le 13 septembre 1966.La voie déformée après le passage du train du record, avec la BB 9004 le 29 mars 1955.La BB 9004 en gare de Lamothe, après le record à 276 km/h du 26 mars 1955.La BB 9004 dans la configuration du record.La BB 9004 en gare de Lamothe, après le record à 276 km/h du 26 mars 1955.La lumière du soir adoucit l’environnement ferroviaire de l’artère Nord-Est à Baroncourt, en octobre 1962.La ligne Paris – Toulouse fait parler d’elle dans les années 1960.La dotation du dépôt de la Plaine de onze BB 66000 neuves, venues épauler les CC 65500, s’est achevée en janvier 1964.Le conducteur de la BB 63927 refoule une rame à l’entrée du triage de Rennes-Baud en juin 1967.La BB 17078, stationnée devant un jalon d’arrêt...En 1979, soixante BB 16000 sont rattachées au dépôt de La Chapelle.Côte à côte sur le faisceau de classement du dépôt de La Chapelle...L’atelier de levageLa Chapelle, le gril d’entrée et de sortie du dépôt.Une BB 17000.Le 13 septembre 1966, locomotives diesel et électrique se rencontrent autour de la grue hydraulique.Août 1965 à la gare du Nord.Le nouveau visage de Paris-Nord après l’électrification.En juin 1970, à Epinay-Villetaneuse, les BB 16500 viennent de remplacer les 141 TC.La BB 16763 présente le nouveau visage des trains de banlieue entre Monsoult-Maffliers et Presles.